Mardi 8 janvier 2019 | 6e édition

ITA, campus de Saint-Hyacinthe 3230, rue Sicotte, J2S 7B3

LES CONFÉRENCIERS

Mathieu Lamandé PhD

Département d’Agroécologie,
physique des sols et
hydropédologie, Danemark

La compaction engendre une augmentation de l’érosion,  une diminution importante de l’infiltration,  une diminution de l’oxygène pour les racines jusqu’à une perte de la biodiversité de nos sols.

Les chercheurs estimaient déjà, au début des années 80, que 85% de l’impact économique de la dégradation des sols était dû à la compaction.

Et depuis… la machinerie a continué de grossir. La charge à la roue de nos moissonneuses-batteuses est passée de moins de 2 tonnes à tout près de 10 tonnes métriques. Une charge maximale de 3 tonnes à la roue doit être respectée pour minimiser l’impact de la compaction des sols.

Mathieu Lamandé, chercheur à l’université Aarhus du Danemark étudie les effets de la compaction sous tous ses angles. Il nous parlera des outils pour mieux évaluer les limites supportables par nos sols, des règles pour maximiser la capacité de portance de nos sols comme un ratio de 1 pour 5 entre la matière organique et le taux d’argile dans nos sols, ou une pression maximale de 7,5 psi exercée à 50 cm de profondeur.

A mieux comprendre la compaction, il sera possible de l’éviter.

Vincent Graton

Commentateur radio engagé. À la fois
théâtral et émotif, inspirant et inspiré,
il ne laisse personne indifférent.

Saveurs du terroir, aliments certifiés, achat local, la préoccupation est grandissante pour des produits qui rejoignent nos valeurs sociales et environnementales.

Mais comment reconnaître la vraie valeur environnementale de nos productions agricoles?

Vraiment, l’agriculture et le consommateur sont un peu chacun de leur côté de la clôture!

Il y a des exigences de plus en plus grandes pour les uns, et des efforts importants et efficaces vers des sols en santé, gage d’aliments de meilleure qualité, pour les autres. Entre les deux…

Monsieur Graton est engagé et généreux de son temps dans la défense des citoyens pour une meilleure société. Et l’agriculture en est la base.